CHRIS KING

CHRIS KING dans Historique p5pb8095941-300x199

1975 : Chris King, alors étudiant en arts industriels, achète sa première machine. Une Hestetika fabriquée en Allemagne qui lui coûte 8000 dollars, une fortune à l’époque.

1976 : Chris travaille pour l’armée, l’aérospatial et l’industrie hospitalière. En plus de son boulot, il passe ses week-ends à courir sur route à un niveau semi-pro autour de Santa Barbara. Pour remplacer les jeux de direction Campagnolo de l’époque qui ne tenaient pas plus de six mois, il décide d’installer des roulements qui lui restaient d’une ancienne commande dans des cuvettes en aluminium. C’est le début de l’Histoire.

1978 : Création de Cielo Bicycles, du nom del Camino Cielo, la route des crêtes qui surplombe les montagnes au-dessus de Santa Barbara,

1982 : Cielo Bicycles est mis entre parenthèses. Chris décide de se concentrer sur la fabrication des jeux de direction.

1987 : Chris King vend l’entreprise à MCI (Médical Concepts Incorporation), groupe s’occupant d’imagerie, développement et de fabrication de matériel médical où il a passe les 4 prochaines années comme directeur du Dépchris-king-a-head-set-2008 dans Historiqueartement de fabrication.

Il a, par la suite été en mesure d’utiliser bon nombre de ces concepts tout en développant sa nouvelle entreprise, le groupe King cycle (créé pendant son mandat avec MCI ) . Au fil des années, sa réputation grandi dans le milieu de la course cycliste sur route aux états unis. Ces clients convaincus deviennent  alors adeptes du système Headset de Chris King  à la fin des années 80  date a laquelle le marché du VTT est en pleine expansion ( exigeant du matériel fiable et résistant). 

1991 : la demande de composants Chris King  augmente tellement que Chris doit s’y consacré à plein temps. La demande dépasse  la production et les délais de livraison sont de plus en plus longs. Chris  laisse MCI et s’engage dans l’aventure de « King cycles ».

 En combinant sa qualité de fabrication et de conception avec ses talents de gestionnaire  acquis à MCI, Chris rattrape rapidement les retards de commandes et double ses ventes au cours des années suivantes.

La production du système  headset étant parfaitement rodée,  « King cycles » concentre ses efforts vers le développement de nouveaux produits.

1994 : Chris King sort son premier moyeu avant. Avant cela, pendant près de vingt ans, seul le fameux King Headset était au catalogue !

1997 : Le moyeu arrière fait son apparition. Véritable pièce d’orfèvre, c’est une nouvelle fois une fiabilité sans faille et une qualité de fonctionnement irréprochables qui ont fait la réputation du produit,

1999 : La société quitte Santa Barbara pour aller s’installer à Redding, juste à côté du lac Tahoe.2012-chris-king-campagnolo-hub-internals-comparison01-300x205

2003 : Nouveau déménagement, faute de personnel qualifié, Chris décide d’investir à Portland.

2008: Lancement du boîtier de pédalier à roulements externes lors de l’Interbike.
Renaissance de Cielo Bicycles au salon des cadreurs de Denver : le NAHBS

2009: Lancement de la gamme de jeux de direction intégrés et semi-intègres InSet

2011 : A l’instar de ses roulements à billes classique, Chris King Components commence à produire ses propres roulements céramiques.

2013 : Lancement des boîtiers de pédalier Press Fit BB30 et BB24. Chris King Components fait également son grand retour sur la route avec le lancement des moyeux R45 et R45 dise.

Album photo a visionner :

Chris King
Album : Chris King
Visite de l'usine.
19 images
Voir l'album

 


Autres articles

Répondre

gentilscorpion |
christodu89 |
boxe française stade poitevin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ES Vernier 2LCM
| Le vélo de Pétaki
| préqualification sport anim...